Exposition parrainée par:

Billets d’entrées

Menu

Sautez vidéo

Exposition parrainée par:

L’Artiste

Niki de Saint Phalle
Neuilly-sur-Seine, 1930-2002, San Diego

Niki de Saint Phalle à Deià, 1955
Photographie en couleur
Niki Charitable Art Foudation, Santee, États-Unis
© Niki Charitable Art Foundation, Santee, États-Unis

Niki de Saint Phalle à Deià, 1955
Photographie en couleur
Niki Charitable Art Foudation, Santee, États-Unis
© Niki Charitable Art Foundation, Santee, États-Unis

30-40s

29.10.1930 Naissance de Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle (surnommée Niki) à Neuilly-sur-Seine, France. La famille s’installe par la suite à New York où Saint Phalle fréquente l’école religieuse Convent School of the Sacred Heart.

1940 À partir de 1946, Saint Phalle travaille comme mannequin. Ses photos paraissent dans Vogue, Harper’s Bazaar et en couverture du Life Magazine.

1949 Elle se marie à New York avec Harry Mathews, futur écrivain du groupe littéraire expérimental OuLiPo.

50s

1950 Elle peint ses premières huiles et gouaches.

1951 Naissance de sa fille Laura.

1952 Cherchant à fuir le climat répressif de la société nord-américaine durant l’ère McCarthy, Niki et Harry s’installent à Paris.

1953 L’artiste est hospitalisée à Nice suite à une grave crise nerveuse. Diagnostiquée schizophrène, elle est soignée avec des électrochocs.

1955 L’artiste découvre l’œuvre de l’architecte Antoni Gaudí. Naissance de son deuxième enfant, Philip.

1956 Première exposition individuelle à la galerie Gotthard, à Saint-Gall, Suisse. Elle fait la connaissance de Jean Tinguely et de son épouse, Eva Aeppli, qui résident dans l’impasse Rosin, à Montparnasse.

60s

1960 Elle se sépare de son mari, Harry Mathews et s’installe impasse Ronsin avec Jean Tinguely.

1961 Première action de tir. Pierre Restany invite l’artiste à se joindre au groupe des Nouveaux Réalistes. Exposition Feu à volonté dans la Galerie J de Paris.

1965 Premières Nanas en tissu et en laine ; pour les suivantes, elle utiliserait de la résine et du plâtre peint.

1966 Pontus Hultén invite l’artiste à installer une Nana monumentale, « Hon » (« elle », en suédois), au Moderna Museet de Stockholm.

1967 Première exposition dans un musée, le Stedelijk Museum d’Amsterdam, qui accueille Les Nanas au pouvoir.

1968 Exposition Dada, Surrealism and Their Heritage (Dada, Surréalisme et leur Héritage) au MoMA de New York. Saint Phalle fait partie des quatre femmes présentes dans l’exposition. Construction de son premier projet architectural à grande échelle, Le Rêve de l’Oiseau.

70s

1970 Inauguration à Milan du troisième et dernier festival des Nouveaux Réalistes. Niki de Saint Phalle tire contre les crucifix et les vierges d’un autel-assemblage de 3 mètres de haut.

1971 Nouvelle série d’œuvres sur le thème des Mères dévorantes, des sculptures qui, après les Nanas, portent un regard beaucoup plus critique sur la femme. Elle se marie avec Jean Tinguely.

1972 Construction à Jérusalem de son œuvre Le Golem, sa première pièce architecturale pour enfants. Premier long métrage : Daddy.

1974 Niki de Saint Phalle installe trois Nanas à Hanovre, baptisées par les habitants Caroline, Charlotte et Sophie.

1975 Deuxième long métrage : Un rêve plus long que la nuit.

1978 Les travaux de construction du Jardin des Tarots commencent en Toscane.

80s

1980 Présentation des premières collections de meubles et objets décoratifs et d’un parfum. Avec les bénéfices obtenus de leur vente, elle finance un tiers de son Jardin des Tarots. Première rétrospective de l’artiste en France, au Centre Pompidou.

1983 Construction de la Fontaine Stravinsky (ou des Automates) à Paris. Les travaux du Jardin des Tarots se poursuivent. L’artiste emménage dans le ventre de l’Impératrice, qu’elle a transformée en sa maison.

1984 Elle s’implique dans la lutte contre le sida.

90s

1992 Pontus Hultén organise une rétrospective de l’artiste à Bonn, qui voyagera ensuite à Glasgow et au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

1993 Elle s’installe à la Jolla, Californie.

1994 Publication de son livre de mémoires Mon secret, dans lequel elle révèle qu’elle fut violée par son père à l’âge de onze ans. Inauguration du Musée Niki à Nasu, Japon.

1998 Ouverture au public du Jardin des Tarots.

1999 Elle achève la série des Black Heroes, un hommage à diverses personnalités de la communauté afro-américaine. Elle reçoit le Praemium Imperiale de la Japan Art Association.

00s

2000 Elle fait don d’une importante partie de ses œuvres au Sprengel Museum de Hanovre.

2001 Elle fait don d’une autre partie de ses œuvres au Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice. Elle inaugure à Jérusalem le jardin de sculptures Noah’s Ark, réalisé avec l’architecte Mario Botta.

21.05.2002 L’artiste meurt à l’âge de 71 ans suite à une insuffisance respiratoire chronique.

2003 Inauguration du jardin du Queen Califia’s Magical Circle, à Escondido, Californie.